Découvrir Midelt au Maroc

Découvrir Midelt au Maroc

Midelt est une ville à 90 km au sud-ouest de Missour que j’ai visitée peu avant le confinement. Située sur la route vers le sud marocain, il y a quelques sites à visiter. Ainsi, j’ai préféré faire un article à part afin de ne pas trop alourdir l’article sur Missour. Cela permet aussi d’avoir un article supplémentaire, plus court que d’habitude.

 

Eléments de contexte

 

Présentation de la ville de Midelt

Midelt est une ville d’environ 50 000 habitants située entre le Moyen-Atlas et le Haut-Atlas. Tout comme Missour, vous n’y trouverez pas de centre historique ancien. En effet, ce sont les français qui fondent la ville en 1917 afin de disposer d’un centre administratif dans la région. Sa construction répond également à un besoin stratégique : contrôler les mines de plomb situées à une dizaine voire une vingtaine de kilomètres de là. Midelt est ainsi reliée au réseau ferroviaire, qui permet d’exporter le plomb par le port de Casablanca, jusqu’en 1935.

 

Présentation de l’Atlas

 

L’Atlas est un massif montagneux qui s’étend sur le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Au Maroc, l’Atlas est composé du Haut-Atlas, du Moyen-Atlas et de l’anti-Atlas, qu’il convient de dissocier des deux premiers.

Le Moyen-Atlas et le Haut-Atlas font partie des sommets de la catégorie des chaînes alpines. Ces montagnes forment une immense chaine englobant les Alpes, les montagnes de Turquie et d’Iran, les montagnes de l’Himalaya et d’autres situées en Asie jusqu’en Indonésie, en passant par la Thaïlande et la Malaisie. Cette chaine de montagnes est issue de la fermeture de l’océan Thétys il y a 50 à 70 millions d’année, à la suite de la collision de la plaque indienne avec la plaque eurasiatique. La mer Méditerranée est l’un des derniers vestiges de cet océan. Le Haut-Atlas, comme son nom l’indique, est plus élevé que le Moyen-Atlas. Cela est dû à un soulèvement thermique, c’est-à-dire que des couches du manteau terrestre sont remontées.

L’anti-Atlas est quant à lui plus ancien et résulte de grandes déformations ayant mené à la formation d’un supercontinent, la Pangée, il y a environ 350 millions d’années. Il faudra plusieurs millions d’années pour ériger cette chaine de montagnes. Il a lui aussi subi le phénomène de soulèvement thermique.

Voici une carte représentant la chaîne de l’Atlas. J’ai ajouté (un peu approximativement) des points pour situer les villes dont nous avons parlé dans les articles précédents. Voici une petite légende : rouge = Midelt, bleu = Missour, orange = Fès et vert = Meknès.

carte de l'Atlas au Maghreb
Carte de l’Atlas (source : Wikipédia)

C’est tout pour la géologie, j’imagine que ça vous avait manqué depuis le Grand Canyon, le Bryce Canyon et la Monument Valley.

 

Visiter Midelt

 

Aller à Midelt depuis Missour

De Missour, je parcours en voiture une route entourée de petites collines rocailleuses. Il n’y a aucun arbre en vue, et quelquefois, un berger ou une habitation isolée. La route traverse cependant un petit village. Des maisons traditionnelles se mélangent à des constructions en béton, plus récentes, auxquelles il manquerait quelques coups de peinture ! Après un peu plus de 80 km de routes, j’arrive à Midelt. A première vue, ça a l’air d’être une ville comme Missour, un peu banale. A l’entrée de la ville, l’hôtel Kasbah Asmaa vaut le coup d’œil pour son architecture qui nous évoque le sud marocain.

hôtel kasbah asmaa de Midelt
(ceci n’est pas un placement commercial, d’ailleurs je ne mets pas de lien affilié)

Non loin, la mosquée de couleur jaune est sûrement la plus jolie de la ville.

mosquée de midelt

Le monastère Notre-Dame de l’Atlas

Pour les visites à Midelt, demandez la casbah Myriem. Vous arriverez ainsi au monastère Notre Dame de l’Atlas. Ne vous y trompez pas, c’est bien ce que vous avez demandé ! La casbah Myriem était un atelier adjacent au monastère (ou inclus dedans ?). Les femmes berbères pouvaient y apprendre la couture, mais le lieu est maintenant fermé. De ce que j’ai entendu dire, cette fermeture est due au décès de la sœur qui gérait cet atelier. Le nom est toujours connu, plus que celui du monastère Notre Dame de l’Atlas, qui est en plus beaucoup plus long à dire ! C’est un monastère où vivent des moines franciscains. A l’intérieur, une petite chapelle et quelques objets liturgiques.

monastère de l'atlas à midelt
Le monastère de l’Atlas. Avec un tel nom, il justifie complètement la partie de présentation de l’Atlas qui a précédé !

Il y a également un mémorial aux moines du monastère de Tibhirine. Sur les 9 moines qui étaient présents dans ce monastère d’Algérie en 1996, 7 ont été enlevés et tués durant la guerre civile algérienne. Les deux survivants s’installèrent au Maroc. Le dernier encore en vie se trouve toujours dans le monastère. Il avait 96 ans lors de mon passage !

L’excellent film Des hommes et des dieux raconte la vie des moines avant leur enlèvement. Il relate de dilemme des moines alors que la menace djihadiste se rapproche : partir ou rester. Vous pourrez voir à l’intérieur du monastère une reconstitution de la table autour de laquelle les moines s’assoient lors de leur dernier dîner.

reconstitution table monastère de tibhirine
Un décor rappelant la scène la plus poignante du film.

Le lieu est très calme, il est d’ailleurs possible d’y faire des retraites.

 

Randonner dans la région de Midelt

 

S’il n’y a pas de grands monuments historiques dans les alentours de la ville, on peut y faire quelques randonnées sympathiques. Midelt se trouve à l’extrémité du Haut Atlas oriental et constitue un bon point de départ pour les randonneurs dans cette région.

 

La casbah des Noyers

Autre appellation du village de Berrem, on y trouve une mosquée colorée et un belvédère dans les gorges de Berrem.

 

Les gorges d’Aouli

Les gorges d’Aouli sont situées à 25 km au nord-est de Midelt. On y trouve des mines dont les installations abandonnées sont encore visibles. Peut-être étaient-elles connectées au reste du pays par la voie ferrée qui longe la route allant de Missour à Midelt. Si je voulais m’y rendre, c’est surtout pour admirer le lever de soleil sur les gorges tout en profitant de l’ambiance de ville fantôme des mines. Les plus motivés descendront dans le village d’Aouli en contrebas. 250 DH suffisent pour se rendre aux mines d’Aouli avec un grand taxi.

Malheureusement, je n’ai pas pu visiter les gorges d’Aouli une fois le confinement terminé. Pas assez de week-end avant mon retour en France !

 

Le cirque de Jaffar

C’est un circuit dans le djebel Ayachi donnant une belle vue sur les crêtes du massif de l’Atlas. On voit d’ailleurs les montagnes depuis Midelt. Attention à la dangerosité de la route en hiver, la route n’est pleinement praticable par les voitures classiques qu’en été. Vous avez le choix entre un circuit en voiture ou une randonnée s’étalant sur deux jours.

montagnes de l'atlas vues depuis midelt
Vue sur les montagnes depuis Midelt.

Petit mot de la fin

 

Voilà tout en ce qui concerne Midelt. C’était une visite intéressante lors d’un week-end. De ce qu’on m’a dit, les mines d’Aouli représentent une petite randonnée sympathique à faire lorsque l’on est dans le coin. Ce sera peut-être pour une prochaine fois !

Bien que l’article soit plus court, nous avons quand même pu revoir de la géologie et aborder le thème du cinéma. On parle de tout sur ThibaudVoyage !

dromadaire au maroc

Une journée avec un éleveur de dromadaires

Avec la levée partielle du confinement au Maroc, je profite de mes week-ends pour partir à la rencontre des marocains….

Lire la suite Lire la suite

Visiter Missour et ses alentours

Après six mois à Missour, il était inévitable que je publie un article sur cette ville. Et aussi sur les…

Lire la suite Lire la suite

la porte Bab Moulay Ismaïl

Visiter Meknès pendant le coronavirus

Je vous rassure tout de suite, je ne me suis pas rendu clandestinement à Meknès, bien que l’envie commençât à…

Lire la suite Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *