Du grand Canyon à Las Vegas

Du grand Canyon à Las Vegas

Comme je vous ai prévenu dans l’article précédent, le Grand Canyon vient normalement juste avant la Monument Valley. Mais il faut bien qu’il y ait des thèmes dans votre apprentissage de la géomorphologie, alors je l’ai mis dans l’article avec le Bryce Canyon. Non, non, ne partez pas ! Vous allez voir, ce sera cool. C’est l’étape à franchir si vous voulez arriver à Las Vegas. Donc nous sommes toujours dans le désert, et nous arrivons devant le Grand Canyon.

 

Visiter le Grand Canyon

grand canyon en Arizona

Quelques données scientifiques

Le Grand Canyon s’étire sur 450 kilomètres. Il peut atteindre une profondeur de 1300 mètres et sa largeur est comprise entre 5500 m et 30 000 m ! Il porte donc bien son nom. Remerciez Wikipedia pour cette information, et oui, je vous mâche le travail… Il a été formé par l’érosion entraînée par le Colorado, ce fleuve qui coule maintenant en contrebas. Il aurait commencé son travail il y a plus de 50 millions d’années. Imaginez qu’à cette époque, il était au même niveau que la route !

Et vous savez ce que cette érosion nous permet de voir ? Les différentes couches géologiques qui constituent les roches avoisinantes ! La base, visible à certains endroits, date d’il y a plus d’1.5 milliard d’années. Il y a près de 40 couches, saurez-vous en reconnaître certaines ?

Falaise au Grand Canyon en Arizona
Ne vous laissez pas distraire par les rapaces…

Que voir au Grand Canyon ?

Après cet aparté géologique, découvrons comment admirer le plus beau site de l’ouest américain.

Effectuer une descente en randonnée

C’est comme faire une randonnée en montagne, mais à l’envers. Cependant, commencer par la descente représente un risque, comme le signalent d’ailleurs les panneaux « danger de mort » placés au début du chemin. En effet, la descente est toujours l’étape la plus simple. Et qu’est-ce que font certains randonneurs ? Ils marchent jusqu’à ce qu’ils se rendent compte qu’ils sont fatigués. Sauf que oui, contrairement aux randonnées en montagne, il leur reste à revenir tout en haut.

Ceci-dit, avec de la préparation, il serait dommage de se priver de cette expérience, non ? Nous sommes restés en haut, mais la descente permet d’admirer ce paysage splendide d’une autre manière.

Voir le Canyon d’en haut

Plusieurs options s’offrent aux flemmards. Tout d’abord, il existe de nombreux points de vue. Ensuite, il y a le Grand Canyon Skywalk, une passerelle qui permet de marcher à plus de 1200 mètres du sol. Ce n’est certainement pas quelque-chose pour moi ! Pas de photo quand vous êtes sur la passerelle, les indiens qui gèrent ce site les prennent pour vous les revendre. Car cette passerelle a été réalisée pour leur rapporter un revenu, la tribu ayant un très fort taux de chômage. Enfin, vous pouvez voir les choses en grand et faire un tour en hélicoptère. Ce n’était pas inclus dans le tour que nous faisions, mais je vous fais le résumé que l’on m’en a fait : « WAHOU ! ».

Paysage sur le Grand Canyon dans l'ouest américain

Le parc national de Bryce Canyon

visiter le Brice canyon dans l'Utah

Beaucoup plus petit que le Grand Canyon, le Bryce Canyon n’en est pas moins impressionnant. Quand on arrive, on se demande bien comment une telle chose s’est formée. C’est un magnifique exemple du travail de la nature pendant des millions d’années. Ce serait notre travail, il faudrait une grande patience ! Alors comment cela s’est formé ?

Le lent travail d’érosion dans le Bryce Canyon

La région s’est souvent retrouvée recouverte par la mer, puis est devenue assez marécageuse, entraînant la formation d’une succession de couches géologiques différentes. C’est l’érosion de ces dépôts sédimentaires qui forme les paysages que l’on peut voir dans la région. Le Bryce Canyon est formé d’arches et de hoodoos. Mais qu’est-ce qu’un hoodoo ? Pour bien comprendre cela, il faut avoir en tête que toutes les couches géologiques dont on parlaient résistent plus ou moins bien à l’érosion. Dans certains cas, comme ici, la couche supérieure résiste mieux à l’érosion que la ou les couche(s) inférieure(s). La couche supérieure protège ainsi la couche inférieure, plus friable. L’érosion commence par créer des arches qui, lorsqu’elles s’effondrent, laissent place à deux pics qui forment deux hoodoos.

hoodoos dans le Bryce Canyon dans l'Utah
De nombreux hoodoos du Bryce Canyon.

Découvrir le Bryce Canyon

Vous pouvez le faire de deux manières, l’une n’excluant pas l’autre. Tout d’abord, il y a de nombreux points d’observation vous permettant d’admirer le paysage. Ensuite, vous pouvez descendre dans le canyon afin de déambuler entre les hoodoos. La descente n’a rien à voir avec celle du Grand Canyon et ce n’est pas trop pentu, si mes souvenirs sont bons. Ainsi, vous verrez les hoodoos de différents angles et pourrez partir à la chasse à certains d’entre eux qui ont un nom (Queen Victoria, marteau de Thor, E.T…).

Chemin pour descendre dans le Bryce Canyon
Descendons faire un tour…

Le barrage Hoover

Barrage Hoover dans le Nevada

Construit dans les années 1930 avec 7 millions de tonnes de béton, ce barrage se dresse sur le Colorado, à environ 40 km au sud-est de Las Vegas. Construit pour approvisionner la région en électricité et réguler le cours du Colorado, qui connait d’importantes crues, il accueille également de nombreux touristes.

Il existe de nombreux problèmes environnementaux inhérents aux barrages (obstacle infranchissable pour les poissons, arrêt des crues dont dépendent des espèces animales et végétales…) mais le plus préoccupant, c’est le probable assèchement, en 2021, du lac situé juste avant le barrage ! L’eau ne fera plus fonctionner les turbines, rendant le barrage inutile, et le Colorado ne se déversera plus dans l’océan Pacifique !

Statue de ptérosaure au barrage Hoover
Je ne sais pas ce qu’il fait là celui-ci !

La démesure de Las Vegas

 

Imaginez rouler dans des paysages presque désertiques pendant des jours. Bien sûr, vous passez dans quelques petites villes, mais sinon, des heures à voir du sol plat, rocheux, avec quelques buissons verts qui, s’ils apportent un peu de couleur, deviennent vite monotones. Puis enfin, vous arrivez à un oasis. Un oasis ? Non ! Une ville ou vous pouvez avoir tout ce que vous désirez à profusion ! Bienvenue à Las Vegas.

Le panneau welcome à Las Vegas
Au fabuleux Las Vegas, excusez-moi du peu !
vue sur Las Vegas
Au début quand on arrive, c’est moche…

Comment en est-on arrivés là ?

Je ne vais pas raconter l’histoire exhaustive de la ville, mais voici rapidement quelques éléments. La région est marécageuse lorsqu’un explorateur et marchand mexicain découvre le lieu. Il est ensuite investi par des mormons, qui cherchent à convertir les indiens locaux, sans succès. Ils partent et ce n’est qu’en 1905 que le village de Las Vegas est officiellement fondé, sur la route reliant Albuquerque et Los Angeles.

La construction du barrage Hoover et la légalisation des jeux d’argent entraîne le développement de la ville en 1931. De nombreux investisseurs y construisent des casinos. Certains sont des mafieux, y voyant un bon moyen de blanchir l’argent obtenu grâce à leur trafics, et de le faire fructifier, tant qu’à faire ! Ils se rabattent sur Las Vegas notamment après l’arrivée au pouvoir de Castro à Cuba, leur précédent terrain de jeu.

La ville cherche depuis 1989 à se diversifier, notamment dans le spectacle, mais conserve encore de nos jours une réputation sulfureuse. Elle attire néanmoins beaucoup de touristes à la recherche de ce train de vie un peu spécial. Cependant, le développement de la ville s’est fait au prix d’une forte augmentation de la misère. En effet, plus de la moitié de la population de certains quartiers vit en dessous du seuil de pauvreté.

Enfin, le développement de la ville pose beaucoup de problèmes environnementaux liés à l’approvisionnement en eau. La ville est éloignée du lac Mead, dans lequel elle s’approvisionne et qui voit son volume diminuer d’années en années… Le lac Mead, c’est le lac formé par le barrage Hoover.

Que visiter à Las Vegas ?

Préparez une visite de jour, mais aussi de nuit.

Des casinos

J’ai été impressionné par leur nombre et tous ces gens qui, quand on les voit le matin, ont l’air d’y avoir passé la nuit… Vous n’aurez que l’embarras du choix, mais si je vous en parle, ce n’est pas pour vous inciter à jouer, c’est pour vous inciter à visiter les hôtels auxquels ils sont rattachés. Car oui, il y a souvent des casinos dans les hôtels. Plusieurs hôtels ont été construit avec un thème précis, je vous laisse le découvrir en images.

hôtel Luxor à las Vegas
Commençons par le thème de l’Égypte antique, vu d’un peu loin.
hôtel Excalibur à Las Vegas
L’hôtel Excalibur.
Paris Las Vegas
On est à Paris !
La Tour Eiffel à Las Vegas.
Ils ont fait une énième réplique de la Tour Eiffel, deux fois moins grande que l’originale !
L'arc de triomphe de Paris Las Vegas
Il y a même l’Arc de Triomphe !
Sugar Factory à Las Vegas
C’est en fait un restaurant.
L'hôtel The Venitian à Las Vegas
L’extérieur de l’hôtel The Venitian.
Intérieur de l'hôtel Venitian à Las Vegas
Venise. Et ça, c’est dans un couloir de l’hôtel. C’est totalement normal…

Intérieur de l'hôtel The Venitian à Las Vegas

L'intérieur du Venitian Palazzo à Las Vegas
A l’intérieur de l’extension de l’hôtel The Venitian : The Palazzo.
Un plafond du Palazzo à l'hôtel The Venitian à Las Vegas
Le plafond juste au dessus.
Le Caesars Palace à Las Vegas
A l’intérieur du Caesars Palace.

Serres dans un restaurant de Las Vegas

Un arbre et une cabane dans un restaurant de Las Vegas
Je ne sais pas ce que c’est que ces deux derniers trucs. Non, vraiment, j’abandonne !

Et oui, il y a tout ça dans des hôtels. Certains sont presque de petites villes. Restaurants, cinémas, il ne manquerait plus que vous soyez un employé de l’hôtel et vous avez tout sur place ! En parlant de restaurant, c’était vraiment insensé. Le matin, pour le petit déjeuner, il y avait tellement de nourriture que je ne savais plus où donner de la tête. Énormément de choix, dont des pizzas ou des verres de jus de fruit qui ont presque la taille d’une bouteille en France.

Enfin, je n’ai pas de bonne photo, mais c’est sûrement le meilleur exemple de démesure que j’ai trouvé. L’un des hôtels a construit un volcan qui crache du feu. C’est moins fréquent maintenant, mais au départ, il y avait un éruption tous les quarts d’heures. En sachant qu’une éruption leur coûte environ 15 000$…

Le volcan de l'hôtel Mirage à Las Vegas
Oui, c’est un petit volcan…

Visiter le vieux vegas de nuit

Vous vous en doutez, la ville de Las Vegas est très animée la nuit et nous y avons fait un tour à marche rapide. Bon plutôt que de le faire de nuit, nous y sommes allés le soir, car la nuit, j’aime bien dormir !

L'hôtel Planet Hollywood à Las Vegas
L’hôtel Planet Hollywood…
Le casino Binions horseshoe à Las vegas
L’un des casinos les plus réputés de Las Vegas.

Ce casino se trouve à la Fremont Street, une rue très connue et très animée de la ville. Et pour cause, si vous levez la tête vous verrez la « Space Frame » qui diffuse de la musique.

La Fremont Street à Las Vegas
En gros, ça ressemble à ça.

Quand nous y étions, c’était une musique du groupe The Who qui passait.

Visiter des musées

La ville essayant de se diversifier, il y a aussi des bâtiments culturels pour ceux qui n’ont pas envie de jeter 500€ par la fenêtre (si c’est le cas, pas besoin d’aller si loin, je vous envoie mon adresse postale) ou aller faire la fête. Vous pouvez visiter le National Atomic Testing Museum traitant des essais atomiques qui se sont déroulés dans le désert du Nevada (au nord du Nevada).

Vous pouvez également entrer dans le musée de la mafia, qui se trouve dans une ville plutôt appropriée pour traiter de ce sujet !

Faire du shopping

Vous imaginez bien que dans une telle ville, on trouve un grand nombre de magasins pour faire du shopping. Comme ce n’est pas moi qui contrôlait l’emploi du temps, nous avons eu un arrêt dans un quartier un peu en périphérie pour s’adonner à cette activité. Bon, ça a sûrement permis d’acheter quelques souvenirs, mais aussi « faire des affaires ». En effet, nous sommes nombreux à porter des jeans. Aux États-Unis, le prix de ces derniers est moins élevé qu’en France, alors nous en avons profité.

Sinon, vous pouvez rester plus en centre ville, et même dans les hôtels comme l’hôtel Venitian ou près du Caesars Palace. Enfin, et cela fera une bonne transition avec la suite, vous pouvez acheter plein de M&M’s au M&M’s World, magasin reconnaissable à sa façade (je vous laisse deviner ce qu’on y voit…)

Manger à Las Vegas

J’en ai déjà parlé un peu dans le paragraphe sur les casinos et les hôtels, mais nous allons compléter un peu. Il y a sûrement de nombreux bons restaurants où vous pourrez essayer de chasser le meilleur hamburger de la ville. Nous n’en avons essayé aucun (juste un dans un hôtel), mais nous sommes passés devant le Harley Davidson Cafe et le Hard Rock Cafe.

Concernant le premier, vous le reconnaîtrez facilement à l’immense moto encastrée dans un mur près de l’entrée. Vous verrez bien sûr des motos de cette célèbre marque à l’intérieur du restaurant, ainsi qu’un immense drapeau américain fait de chaînes. Quant au deuxième, il est reconnaissable grâce à la guitare qui y a sur la devanture du restaurant, tout simplement !

Le Harley Davidson Cafe à Las Vegas
Je vous laisse la surprise pour la moto !
Le Hard Rock Cafe de Las Vegas
Je veux entrer dans ce café !!!

Voilà, ce n’est pas pour faire de la publicité, mais c’est toujours sympathique à voir et assez typique de l’endroit. Pour la petite anecdote, il y a un Hard Rock Cafe à Jakarta également ! Il est sûrement meilleur marché, je pense que c’est plutôt celui-ci que j’essaierai !

j’ai essayé les hamburgers… Les tranches de pains sont beaucoup plus grosses qu’ici !

hamburger aux Etats-Unis
Je ne sais pas si je suis sérieusement censé mordre dedans…

Que faire d’autre à Las Vegas ?

Comme trucs sympathiques, il y a le CSI The Experience, où vous pouvez résoudre des enquêtes comme dans Les Experts, le Mandalay Bay Beach, une piscine où il y a parfois une vague géante, ou la Stratosphere Tower pour avoir une belle vue sur la ville (mais pas que). Vous pouvez même assister à des spectacles au Cirque du Soleil.

 

Conclusion

 

Cette partie du voyage est pleine de contrastes ! Tout d’abord, avec le Grand Canyon, le Bryce Canyon et la Monument Valley, nous avons l’occasion d’admirer parmi les plus beaux paysages des États-Unis, si ce n’est du monde. Mais après ces journées dans le désert, il est difficile d’imaginer une ville aussi démesurée que Las Vegas… En plus, vous pouvez presque faire un petit tour du monde en faisant un tour des hôtels-casinos de la ville…

C’est assez insensé… Disons qu’il faut aimer ! Je trouve que ça donne des airs des années 60-70, quand tout coulait à foison, que les avancées agricoles, technologiques, industrielles ont beaucoup enrichi les gens et qu’on n’avait pas encore conscience du réchauffement climatique et autres problèmes environnementaux.

la kasbah amridil

Dans les montagnes sur la route des mille kasbahs

A partir de Ouarzazate et jusqu’à Er Rachidia en passant par la vallée du Dadès et la vallée du Todra, nous entrons dans ce qui est communément appelé la « route des mille kasbahs ». Nous allons donc nous lancer dans la découverte des kasbahs, ces constructions typiques du sud marocain. A Rabat, la kasbah des Oudayas était un quartier de plusieurs habitations, entouré d’un mur d’enceinte. Dans le sud marocain, une kasbah est un bâtiment, le plus souvent carré avec une…

Lire la suite Lire la suite

ksar d'aït ben haddou au lever du soleil

Voyage de Télouet à Ouarzazate : les kasbahs font leur cinéma

En quittant Marrakech, je me lance sur la route des mille kasbahs. La destination la plus évidente, à l’est, c’est Ouarzazate. Mais avant, un arrêt s’impose à Aït Ben Haddou et j’ajoute également un arrêt à Télouet. Le point commun entre tous ces lieux ? On y trouve des kasbahs, ces célèbres grandes maisons fortifiées du sud marocain. Ce ne sont que les premières, mais pas les moindres ! Entre la magnificence un peu perdue de la kasbah de Télouet, le village…

Lire la suite Lire la suite

marrakech place jemaa el-fna

Visiter Marrakech et découvrir son patrimoine exceptionnel

Marrakech, pour de nombreux touristes, serait presque le synonyme de Maroc. Ils sont nombreux à ne voir du Maroc que la ville ocre. En effet, Marrakech accueille près de la moitié des voyageurs au Maroc. Ils profitent de ses températures clémentes, de la concentration de monuments historiques ainsi que des infrastructures hôtelières. Marrakech est une formidable vitrine sur l’architecture marocaine, l’histoire du pays, ses arts et ses traditions. Mais la ville ne doit pas faire oublier la richesse de tout…

Lire la suite Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.