Les aides pour voyager

Les aides pour voyager

Voyager, ça coûte souvent cher. Malheureusement, ce coût peut être un obstacle au grand départ. C’est ainsi qu’un tiers des français ne partent pas en vacances. Mais ne désespérez pas, car parmi les nombreuses aides qui existent, il y en a aussi pour les voyageurs ! Et oui ! Découvrir les bourses pour voyager, c’est le but de cet article. Alors commençons sans plus attendre.

Petite précision : cet article a pour objectif de vous faire découvrir ces aides. Pour les obtenir, je ne vais pas réécrire ce qui existe déjà : je vous ai mis les liens des sites des aides en question.

Un voyageur devant un panneau indiquant les vacances avec des montagnes en arrière-plan
C’est parti pour le grand voyage !

Les aides pour partir en vacances

Partir en voyage quand on est jeune : le programme 18:25

Ce programme, proposé par l’A.N.V.C et le Ministère en charge du Tourisme pour les jeunes de 18 à 25 ans. Le principe est simple : rendez-vous sur le site depart1825.com. Vous pouvez choisir si vous êtes plutôt montagne, mer ou du genre à partir en excursion de villes en villes. En fonction, vous pouvez choisir des itinéraires préconçus pour lesquels vous pouvez bénéficier d’une bourse pouvant aller jusqu’à 150€.

Vous pouvez en bénéficier si vous respectez les critères suivants :

  • étudiant boursier
  • contrat d’apprentissage ou d’alternance
  • en contrat aidé
  • étudiant dans une école de la deuxième chance
  • en volontariat civique
  • avec un Revenu Fiscal de Référence de 17280€/an

Si vous partez à plusieurs et que plusieurs personnes remplissent ces critères, chacune peut prétendre à l’aide.

Paris Jeunes Vacances

Si vous avez entre 16 et 30 ans, vous pouvez faire une demande auprès de la mairie de votre arrondissement pour bénéficier de ce programme. Cette aide est d’un montant de 100€ (voire 200€) sous forme de chèques vacances. Plus d’informations par ici.

DestiNAction

Cela correspond à l’ancien dispositif Sac Ados. C’est une bourse de 130€ pour les voyages en France et 250€ pour les destinations européennes. Le but de ce dispositif est d’aider les jeunes n’étant jamais partis seuls en vacances (j’entends sans leurs parents/famille). Le voyage ne doit donc pas être tout compris. En effet, le but est d’encourager l’autonomie des bénéficiaires de cette aide. Pour l’obtenir, vous devez déposer un projet et le présenter devant un jury. Plus d’informations sur la page dédiée.

D’autres dispositifs similaires existent sûrement au niveau d’autres régions. Je ne vais pas tous les énumérer, ça me prendrait beaucoup de temps ! Néanmoins, maintenant que vous êtes au courant, nul doute que vous y penserez et répandrez la bonne nouvelle autour de vous ! Tant qu’à faire, donnez l’adresse du site sur lequel vous avez trouvé ces précieuses informations !

Des aides de la CAF

Si vous avez au moins un enfant à charge, vous pouvez recevoir une aide de la CAF sous forme de bons vacances. Ils peuvent être utilisés pour financer les loisirs des enfants. Le dispositif étant départemental, le montant peut varier suivant votre lieu d’habitation.

De plus, vous pouvez bénéficier de l’aide aux vacances familiales. Vous n’avez pas à en faire la demande : normalement, vous recevez un courrier de la CAF en début d’année civile.

Certaines CAF proposent également l’aide aux vacances enfant et participent au financement de colonies de vacances. Cette aide est versée à l’organisme qui organise la colonie de vacances mais vous permet de bénéficier d’une réduction du prix.

Toutes ces informations sont disponibles dans les méandres du site de votre CAF, amusez-vous bien à les chercher ! 🙂

Partir en vacances avec la SNCF

Malgré tout le mal que j’en dis, il peut être pratique de prendre le train. En effet, la SNCF a mis en place un billet de congé annuel qui vous permet, une fois par an, de bénéficier d’une réduction de 25 à 50% du billet aller-retour. Vous devez néanmoins parcourir plus de 200 km. Vous devez être salarié, retraité, chômeur, ou apprenti… Si vous remplissez les conditions, complétez le formulaire et amenez les pièces justificatives en gare. Le billet ne peut pas vous être refusé ! La réduction est valable pour votre conjoint, vos enfants de moins de 21 ans et vos parents si vous êtes célibataire.

J’ai l’impression que trop peu de monde connait cela. Ça permet pourtant de voyager à prix acceptable correspondant au service proposé (cet article n’est pas sponsorisé par la SNCF. Ni par la CAF)… Vous trouverez plus d’informations sur le site de la SNCF.

 

Les aides pour réaliser des projets en voyage

Dans cette partie, pas de farniente ! La bourse se mérite et doit servir à financer un projet une fois sur place. Vous pouvez en profiter si vous voulez partir en humanitaire par exemple.

La bourse Zellidja

Elle peut être délivrée pour l’aide à la réalisation d’un projet pendant le voyage, qui doit durer au minimum un an. La sélection se fait sur préparation d’un dossier soutenu par un oral. A la suite du voyage, vous devrez remettre un rapport d’étude, un carnet de route et un carnet des dépenses engagées durant le projet.

Ce dispositif vise les jeunes de 16 à 20 ans afin de leur permettre de s’ouvrir à d’autres cultures tout en leur donnant l’opportunité de gérer un projet. Vous pouvez retrouver plus de détail sur le site dédié.

Bourse AVI international

C’est une bourse de 1000€ pour chacun des trois projets de voyage qui sont sélectionnés parmi les demandes. Ces projets doivent avoir une dimension de solidarité internationale ou d’échanges avec les habitants du pays visité. Plus d’informations ici.

La bourse Paris Jeune Aventures

C’est une aide financière pouvant aller de 500 à 5000€. Elle aide les bénéficiaires à réaliser un voyage culturel, sportif ou humanitaire en France ou à l’étranger. Un compte rendu du voyage doit être produit au retour afin d’organiser une animation telle qu’une exposition photo.

Les dispositifs Culture-ActionS

Ils visent les étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur pour des projets humanitaires ou culturels. Ce projet doit apporter une aide concrète, bénéficier du suivi de personnes qualifiées, avoir un relais sur place et avoir des retombées pour le milieu étudiant parisien. Si quelqu’un comprend le sens profond de ce dernier point, merci de me l’indiquer… Vous pouvez néanmoins vous rendre ici. Encore une fois, il est question dans ce paragraphe du CROUS de Paris, mais pensez à vous renseigner sur le site de votre CROUS. Voire sortez votre téléphone, on est plus vite fixé comme ça !

La bourse Aventure Labalette

Cette bourse, accordée par une ONG aux français âgés de plus de 18 ans voyageant seuls ou en équipe, leur permet de financer un « projet d’exploration à caractère sportif ». Ces projets ne doivent pas être complètement humanitaires, culturels, et doivent être organisés par le demandeur de l’aide. Vous trouverez plus d’informations sur internet. Le site de cette ONG semble assez intéressant pour tout ce qui concerne le volontariat et distribue également des bourses pour des micro-projets. Ce serait très long de tout détailler et je sens que vous brûlez d’impatience, alors rendez-vous ici.

La bourse Expé

Cette bourse vise à financer des projets sportifs d’expédition (comme la randonnée, la spéléologie, la descente de canyons ou que sais-je encore), mais avec du partage avec la population locale ou une prise en compte de la protection de l’environnement. Elle est délivrée à des personnes majeures qui, durant leur expédition, ne se déplaceront pas avec des engins motorisés. C’est une bourse délivrée par une société privée, spécialisée dans les équipement de sports de montagne, elle n’est donc pas cumulable avec la bourse de l’un de leurs concurrents. Plus d’informations sur le site.

La bourse MXP

Pour Millet Expédition Project. Elle s’adresse aux amateurs de sports de montagne (un minimum aguerri tout de même) et permet de financer du matériel. Plus d’informations ici.

Bon, les deux derniers nécessitent d’avoir un projet mais qui peut facilement rentrer dans le cadres de vos vacances. Ce que je veux dire, c’est que cela ne vous donnera pas trop de travail supplémentaire !

 

Conclusion

 

Je vous avoue que j’ai découvert certaines aides en écrivant cet article, qui m’a du coup été fort utile ! Je ne prétends pas avoir été exhaustif, mais j’espère vous avoir fourni des informations utiles afin de vous permettre de partir en vacances plus souvent et plus facilement. Personnellement, je n’en ai pas encore utilisées mais je vous avoue que je vais y réfléchir. Rien que de découvrir la réduction pour les trains une fois par an m’a fait bien plaisir !

Vous avez l’embarras du choix, nul doute que vous trouverez une aide adaptée à votre projet. Certaines demandent cependant un investissement personnel qui peut rebuter certains. Ainsi, ils préféreront ne pas en bénéficier mais voyager sans contraintes. D’autres ne vont permettre de partir qu’en France, mais cela permet quand même de découvrir de belles choses ! J’espère d’ailleurs vous en faire découvrir plein dans de prochains articles.

Un voyageur devant un panneau indiquant les vacances avec des montagnes en arrière-plan

Bilan de l’année 2019

La fin de l’année 2019 est l’occasion pour moi de faire un premier bilan de l’activité sur le blog. Souvenez-vous, il y a un an, je publiais mon premier article de mon voyage en Indonésie, après 2 mois de préparation. Ces articles, publiés au rythme de deux par semaine, allaient constituer, en 7 semaines, la première base de mon blog. Si le rythme de publication a ensuite diminué, l’année 2019 a été l’occasion de rédiger et de présenter mes voyages…

Lire la suite Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *