Visiter Melun et ses environs

Visiter Melun et ses environs

L’été 2019, je suis rentré à Melun pour voir mes parents. Maintenant que j’ai un blog voyage, je me suis demandé ce qu’il y avait à y visiter. Oui, car je ne m’étais jamais posé la question pendant les 16 années que j’y ai passées. Hormis que je savais que le château de Vaux-le-Vicomte et de Fontainebleau ne sont pas loin (je les ai sûrement visités enfant). Alors un jour, je me suis rendu à l’Office de Tourisme de la ville (le fait qu’il y en ait un était déjà une bonne nouvelle, pas forcément évidente) afin d’en savoir plus. C’est ainsi que je me lance dans un parcours à la découverte de la ville de Melun, qui regorge d’histoire.

 

Petit résumé de l’histoire de Melun

 

La ville est occupée au moins depuis l’Antiquité. A la fin de cette période Saint-Aspais convertit les habitants au christianisme. C’est ainsi qu’il y a un quartier et une église qui porte son nom ! Au cas où vous vous seriez posé la question… Je ne vais pas vous décrire tout ce qu’il s’est passé pendant le Moyen-Age, la ville a été prise, reprise, etc. Je vais simplement indiquer que pendant 300 ans, les rois ont habité périodiquement dans le château à l’est de l’île Saint-Etienne. C’est même la demeure préférée du roi Henri Ier ! Qui sait, la France aurait peut-être pu avoir comme capitale Melun !

La ville étant sur la route menant de Paris à l’Italie, elle s’enrichit grâce au commerce. De plus, elle est au centre de terres fertiles et disposent de nombreux moulins. Durant la Renaissance, de nombreux bâtiments sont reconstruits, ainsi qu’une enceinte et une citadelle qui seront détruits au XVIIIe siècle. Progressivement, les rois de France arrêtent d’y séjourner et le château est détruit. Quelques siècles plus tôt, il contenait une bonne partie du trésor royal, rien que ça ! Après une période mouvementée à la Renaissance, il ne se passe pas grand-chose d’intéressant, si ce n’est l’arrivée du chemin de fer en 1849.

 

Tour historique de la ville de Melun

 

Nous allons diviser notre visite en deux parties. En effet, Melun est coupée en deux par la Seine. La première partie concernera l’île et ce qu’il y a au sud. La seconde partie concernera tout ce qu’il y a au nord.

L’île et vers Dammarie-les-lys

J’ai essayé de respecter l’ordre du parcours comme indiqué sur le papier de l’office de tourisme. Le tour commence donc sur l’île Saint-Etienne avec le prieuré Saint-Sauveur. Toutes les étapes ne sont pas dotées de quelque-chose à voir puisque certains bâtiments ont été complètement démolis. C’est le cas des moulins pendants (bâtis sur pilotis) ou du château. Il reste cependant des vestiges des remparts de l’île et l’Hôtel de la Vicomté, qui est maintenant le musée d’art et d’histoire de Melun. Il fût l’une des résidences de Nicolas Fouquet, le surintendant des finances de Louis XIV qui a fait construire le château de Vaux-le-Vicomte.

enceinte de fortifications de l'île de Melun
Sans le panneau, on pourrait croire que c’est un mur ordinaire…
hôtel de la vicomté à Melun
Rien à voir avec Vaux-le-Vicomte !

Sur l’île se situent aussi un four d’époque romaine près de l’église Notre-Dame, fondée par le roi Robert le Pieux. Restaurée entre 1515 et 1524, on peut voir sur la face ouest de la tour sud de l’église la salamandre de François Ier.

clocher avec la salamandre de François premier de l'église Notre-Dame de Melun
Je ne l’avais pas remarqué avant de faire la visite pour le blog !

Melun au nord de l’île

Il est temps maintenant de retourner sur la place Saint-Jean via la rue Gambetta pour une petite explication sur les fortifications de la ville. Chose bien utile au cours de son histoire mouvementée. Elles sont démolies au XVIIIe siècle. Le place Saint-Jean est l’emplacement de la fontaine que l’on appelle… La fontaine Saint-Jean ! Si son style est inspiré de la Renaissance, elle est inaugurée en 1864. Les trois statues de femmes représentent les trois fleuves qui parcourent la Seine-et-Marne.

la place saint-jean à melun

la fontaine saint-jean
Deux des trois statues. Saurez vous trouver les trois fleuves qui parcourent la Seine-et-Marne ? Et surtout lequel correspond à chaque statue !

Sur la côte Saint-Lienne, on trouve le couvent des Récollets, devenu par la suite un hôpital, et l’emplacement d’une ancienne église et d’un lavoir. Mais en venant de la rue Gambetta, si vous tournez plutôt à gauche, non seulement vous éviterez l’ascension de la côte Saint-Lienne, mais vous verrez aussi l’hôtel de ville ! Au Moyen-Age, c’était l’hôtel des impôts. Ce n’est qu’en 1837 que la mairie en fait l’acquisition. En 1882, Louis Pasteur confirme l’expérience menée sur 50 moutons pour la vaccination charbonneuse dans la cour de la mairie.

hôtel de ville de melun

En continuant dans le centre-ville, vous pourrez voir l’église Saint-Aspais. D’une forme assez inhabituelle (trapèze irrégulier pour s’adapter à l’espace disponible) et munie de vitraux modernes, elle semble plutôt vide de décorations. Sinon, en remontant sur la rue Saint-Bartélémy, il y a le clocher du même nom, ayant servi lors de l’établissement du système métrique et la préfecture, qui se situe à l’emplacement d’une ancienne abbaye bénédictine.

 

Visiter des musées

 

Pour ceux pour qui le tour historique de la ville n’a pas suffi, Melun dispose de quelques musées.

 

Le musée d’art et d’histoire

Il se situe sur l’île. Souvenez-vous de l’hôtel de la Vicomté, le musée est à l’intérieur. Il est consacré à l’histoire de Melun et contient aussi des œuvres d’art de 1860 à 1880, notamment d’Henri Chapu, qui est né au Mée-sur-Seine. Il propose aussi des jeux pour les enfants et une initiation à la sculpture pour les adultes.

 

Horaires : du mercredi au dimanche de 14h à 18h.

Tarifs :

Plein tarif : 2€

Tarif réduit : 1€

Ateliers : 3€ ou 5€ par enfant, 12€ par adulte

Visite commentée : 3€

Gratuit chaque premier dimanche du mois, et tous les jours pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants jusqu’à 25 ans.

 

Le musée de la gendarmerie

Un bâtiment de caserne rénové abrite ce musée dédié à l’histoire de la gendarmerie, avec des objets inattendus permettant de découvrir la gendarmerie autrement. Les deux étages présentent l’histoire de la gendarmerie de la Guerre de Cent Ans jusqu’à aujourd’hui. Divers objets comme des vêtements, des armes ou des portraits sont présentés.

Il y a aussi des expositions temporaires. Le thème quand j’étais à Melun était les gendarmes au cinéma. Il y a aussi eu les sciences du crime, les gendarmeries du monde, les animaux de gendarmerie…

Alors qu’on ne me dise plus qu’il n’y a rien à voir à Melun !

Il y a même des musées que je n’ai jamais visités.

 

Horaires : ouvert tous les jours sauf le mardi. Du 1er avril au 30 septembre de 10h à 18h, du 1er octobre au 30 mars de 10h à 17h30.

Tarifs :

Plein tarif : 7€

Tarif réduit : 5€ (pour les habitants de l’agglomération Melun Val de Seine, les plus de 65 ans, les familles nombreuses, les groupes à partir de 10 personnes)

Gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants jusqu’à 26 ans, les demandeurs d’emploi…

Exposition temporaire : 3€

 

Les endroits à voir non loin de Melun

 

Les musées proches de Melun

Le musée Henri Chapu

Ce musée n’est pas à Melun mais au Mée-sur-Seine, c’est à côté ! Il présente des maquettes ou modèles de plâtres originaux réalisés par Henri Chapu, un sculpteur renommé du XIXe siècle.

 

Entrée sur RDV uniquement.

 

Le musée aéronautique et spatial SAFRAN

Le musée du groupe SAFRAN présente une collection de nombreux moteurs d’avions, de fusées et d’autres équipements. On y trouve aussi des voitures et des motos.

Le musée se trouve au nord de Melun.

 

Horaires : ouvert le mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h ainsi que le deuxième et le dernier samedi du mois de 14h à 17h.

Tarif : gratuit !

 

Le lieu de mémoire Leroy

La manufacture Leroy fut le premier fabricant européen de papier peint. Elle est installée à Ponthierry depuis 1912, l’activité ayant cessée en 1982.

Le papier peint était auparavant un produit de luxe, jusqu’à l’industrialisation de sa production, comme ce fût le cas dans cette manufacture.

L’ancienne centrale électrique de l’usine est devenue un espace culturel.

Pour y arriver, c’est très simple. En venant de Melun par Boissise-la-Bertrand, elle se trouve en face sur la droite juste après avoir franchi le pont qui traverse la Seine.

 

Horaires : ouvert le mercredi, le samedi et le dimanche de 14h à 18h.

Tarifs :

Visite commentée : 5.25€

Visite libre (adultes) : 3.70€

Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans et les enseignants.

 

La maison de la Faïence

Ce musée permet de découvrir la faïence à Rubelle, une petite ville au nord de Melun. La ville de Rubelle a en effet occupé une place importante dans l’industrie faïencière française.

 

Tarif : gratuit !

 

Des lieux historiques à voir près de Melun

L’abbaye Notre Dame du Lys

Cette abbaye cistercienne a été fondée par Saint Louis et sa mère Blanche de Castille, en 1244. Certains bâtiments ont été détruits lors de la Guerre de Cent Ans, puis reconstruits au XVe siècle.

J’y suis allé il y a très longtemps. Si mes souvenirs sont bons, l’entrée se trouve sur la route qui mène à Fontainebleau.

 

Horaires : tous les jours !

Tarif : gratuit !

 

Fontainebleau

La ville de Fontainebleau est longtemps restée un petit village jusqu’à la construction du château de Fontainebleau par François Ier en 1528. Le roi veut réaliser un château dans le style italien et créer un lieu d’art italien pour inspirer les artistes français de cette époque. Henri IV embellit le château et Napoléon s’y installera. La présence de plusieurs rois dans la ville entraînera son développement et la construction de nombreux hôtels.

Le château de Fontainebleau, alliant différents styles, dus à ses nombreux agrandissements, embellissements, est un site visité par les touristes du monde entier. Comptez 2 heures pour visiter l’intérieur, qui porte essentiellement sur Napoléon 1er, même si les époques antérieures sont représentées. Il possède l’une des plus grandes collections de mobilier ancien du pays, que l’on peut admirer dans les nombreuses pièces de styles très différents.

 

Horaires : Ouvert d’octobre à mars de 9h30 à 17h et d’avril à septembre de 9h30 à 18h.

Les jardins ouvrent une demi-heure plus tôt et de mai à septembre, ils ferment à 19h.

Tarifs :

Plein tarif : 12€

Tarif réduit : 10€

Visioguides : 4€ de plus

Gratuit pour les étudiants

 

La ville est restée d’une taille assez modeste, malgré la fréquentation touristique. Pour y avoir passé deux ans de classes préparatoire, je peux vous assurer que le cadre est assez calme et sympathique, entouré par la forêt. En parlant de forêt, il y a de nombreuses promenades à y faire. Et ceux qui aiment l’escalade peuvent pratiquer la varappe, sur les nombreux rochers disséminés dans la forêt.

Il faudra que je vois si je ne peux pas faire un article dédié à Fontainebleau un jour !

 

Le château de Vaux-le-Vicomte

Vous vous souvenez de Fouquet ? Je ne vous parle pas du restaurant parisien mais du gars qui a logé dans l’hôtel de la Vicomté à Melun. C’est lui qui a fait construire le château de Vaux-le-Vicomte. L’architecte Louis le Vau et le paysagiste André le Nôtre bâtissent le château et son jardin. La beauté du château attira l’attention du roi Louis XIV qui fera arrêter Fouquet et s’inspirera de son château pour faire bâtir de château de Versailles. Il semblerait tout de même que l’histoire ait été un peu romancée, puisque les raisons de l’arrestation de Fouquet sont autres, par exemple un excès d’ambition qu‘il n’a pas su bien cacher au goût du Roi.

Le château accueille maintenant les touristes qui peuvent visiter l’intérieur et les jardins, ce que j’ai fait avant le troisième confinement. Il y a une centaine de salles ! Je n’ai cependant pas compté le nombre de salle qu’il est possible de visiter…

château de vaux-le-vicomte vu de l'entrée
Le château de Vaux-le-Vicomte vu de l’entrée.
château de Vaux-le-Vicomte vu des jardins
Le château de Vaux-le-Vicomte vu des jardins.

Visiter Melun et ses environ

 

Horaires : ouvert du 23 mars au 3 novembre, de 10h à 19h (accès au guichet jusqu’à 17h)

Tarifs :

Plein tarif : 16.90€

Tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emploi) : 14.90€

Tarif réduit (de 6 à 17 ans) : 11€

Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

Le château de Blandy les Tours

Construit au XIe siècle, ce château fort d’apparence assez banale malgré son enceinte irrégulière, fût tout d’abord la propriété des vicomtes de Melun, les représentants du roi de France dans la région. Au départ simple manoir fortifié, il est amélioré pendant la guerre de Cent Ans.

Au XVIIIe siècle entre en jeu le maréchal Claude-Louis-Hector de Villars. Celui-ci, récemment élevé au rang de duc et se doit de trouver des terres (afin d’être duc de quelque-chose). Parmi les terres qu’il achète se trouvent celles du château de Blandy les Tours. Mais il y a aussi d’autres terres, avec un autre château : Vaux-le-Vicomte. J’aime bien les châteaux médiévaux, mais il faut reconnaître que ce dernier a quand même plus de classe. C’est aussi l’avis du maréchal/duc, qui transforme le château de Blandy-les-Tours en ferme… Heureusement, même s’il détruit certains bâtiments, il ne le détruit pas complètement le château. Son état de détérioration lui évitera la destruction lors de la Révolution.

le château de blandy-les-tours
Le château de Blandy-les-Tours (avant l’orage ?)

Horaires : du 1er avril au 31 octobre de 10h à 18h et du 1er novembre au 31 mars de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Tarifs :

Plein tarif : 7€

Tarif réduit (18-25 ans, plus de 65 ans, groupe d’au moins 10 personnes) : 5€

Gratuit pour les moins de 18 ans et pour les étudiants jusqu’à 25 ans.

Audioguide : 3€ de plus, visite guidée : 4€ de plus à partir de 18 ans, 2€ avant.

Visiter la cité médiévale de Provins

Provins est une ville à 50 km à l’est de Melun. Au Moyen-Age, au Xe siècle puis ensuite, c’était le lieu des grandes foires de Champagne. Si la ville a perdu de l’importance depuis, son centre historique a conservé les traces de cette période.

Un prochain article sera justement consacré à cette ville !

 

Faire un tour à Paris

Melun est à une heure de RER de Paris (spoiler : c’est encore moins si vous prenez un train direct !). La capitale est donc accessible. Mais je ne m’y attarderai pas dans cet article, il y a largement de quoi faire pour un ou plusieurs articles spécialement dédiés à notre capitale !

 

Le petit mot de la fin

 

Voilà, cet article touche à sa fin. J’espère avoir convaincu les melunais qu’il y a des trucs à visiter quand on habite là-bas. Et qui sait, peut-être une ou deux personnes étrangères à la ville pour y passer quelques jours lors de prochaines vacances !

Vue sur la ville de Saintes

Un week-end à Saintes

Note avant de commencer : cet article date en fait de 2019, et était resté dans mes brouillons depuis. Il…

Lire la suite Lire la suite

Vue sur la Vézère et la vallée de la Vézère

La vallée de la Vézère : entre grottes préhistoriques et habitats troglodytiques

Note avant de commencer : cet article date en fait de 2019. Il était resté dans mes brouillons depuis, car…

Lire la suite Lire la suite

dromadaire au maroc

Une journée avec un éleveur de dromadaires

Avec la levée partielle du confinement au Maroc, je profite de mes week-ends pour partir à la rencontre des marocains….

Lire la suite Lire la suite

One thought on “Visiter Melun et ses environs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *