Semarang et les temples bouddhistes

Semarang et les temples bouddhistes

Quand on associe « Indonésie » et « temple bouddhiste », les gens pensent tout de suite à Borobudur. En tout cas, quand ça leur dit quelque-chose. Mais il y a des temples bouddhistes ailleurs, dont à Semarang.

Comment arriver à Semarang ? Il y a un aéroport qui relie Semarang aux principales villes d’Indonésie, mais aussi une gare. Personnellement, je suis arrivé de Bandung en train. Le voyage a duré plus de sept heures mais je n’ai pas de mal à dire sur les trains indonésiens ! Vous pouvez venir de Solo ou Yogyakarta également.

 

Le temple de Sam Poo Kong

 

Il a été construit par l’explorateur chinois musulman Zheng He. Vous me demanderez peut-être « mais pourquoi un mec musulman a fait bâtir un temple bouddhiste et pas une mosquée ? ». Et bien, en fait, c’est un temple partagé entre les deux religions. Même si, on est d’accord, il ressemble plus à un temple bouddhiste qu’à une mosquée. Les gens rendent encore hommage à Zheng He aujourd’hui. Le temple a été entièrement reconstruit mais peut-être arriverez-vous à reconnaître les influences indonésiennes dans l’architecture chinoise ? (je pose cette question, mais je n’en ai strictement aucune idée !). Je n’ai pas de belles photos du temple car il y avait des préparatifs pour un spectacle de musique juste devant ! Et aussi parce que je n’avais pas un très bon appareil-photo. Comme on a visité le temple le soir et qu’il fait vite nuit, voilà voilà…

Le temple de Sam-Poo-Kong
Le temple de Sam-Poo-Kong comme vous ne l’avez jamais vu (bah oui, ce n’est pas tous les jours qu’il y a un concert juste devant !)

 

L'un des édifice du temple de Sam-Poo-Kong
Kong, comme King Kong. Vous pensez que ça a un rapport ?

 

Un dvarapala à Sam-Poo-Kong
Je ne sais pas si le temple est bien gardé, ce garde a l’air tout gentil !

 

Pour 200 000 IDR, vous pouvez accrocher une lanterne sur le toit. Je ne l’ai pas fait mais j’ai tant de choses à souhaiter !

Plafond du temple de Sam-Poo-Kong avec plein de lanternes
Plein de lanterne, dont la vôtre ?

 

La nuit tombe sur le temple de Sam-Poo-Kong
Petit-à-petit, on voit de moins en moins bien

 

Sinon, admirez l’architecture, tout ce rouge et doré… Et restez sereins !

L'intérieur du temple de Sam-Poo-Kong
Nous ne sommes pas rentrés à l’intérieur !

La pagode d’Avalokitesvara

 

La pagode Avalokitesvara à Semarang
Vous ne pouvez pas la rater !

 

C’est la plus haute pagode d’Indonésie, construite en 2005 ! Les explications étaient en indonésien alors si vous en voulez, attendez que je parle bien (en 2019-2020) et que j’y retourne (en …..) ! A gauche de la pagode, quand vous arrivez, il y a un temple. En allant à la pagode en passant par la gauche de celle-ci, vous verrez un bouddha couché. A l’ombre, il semble tranquille ! En haut de la pagode, vous pourrez voir à l’intérieur une statue du bouddha Amitabha. Je ne comprends rien au bouddhisme alors je ne pourrai pas vous dire qui il est. Si quelqu’un veut apporter des précisions en commentaires, n’hésitez-pas !

Temple proche de la pagode d'Avalokitesvara à Semarang
Le temple associé à la pagode

 

Bouddha couché à la pagode Avalokitesvara. Il est vêtu d'un habit doré.
Tâchons de ne pas le réveiller !

 

Statue à l'intérieur de la pagode Avalokitesvara
Ils ont tellement mis de trucs brillants que ça rend ma photo floue !

 

A l’extérieur, il y a une statue par point cardinal, ce qui permet à Guanyin de pouvoir voir dans toutes les directions. Guanyin est une bodhisattva et est associée à la compassion. En face de la pagode, il y a un arbre Boddhi, un arbre sacré du bouddhisme. Il a été replanté ici après être passé à Borobudur.

Arbre Boddhi proche de la pagode Avalokitesvara
Et encore un bouddha qui médite à l’ombre d’un grand arbre !

Dans Semarang

 

Il y a pas mal de monuments. Je me suis arrêté à l’église Blenduk, à l’architecture néerlandaise, de style dorique. Sans vraiment savoir que c’était ça. Ce n’est pas loin de la gare, où j’allais acheter mon ticket pour Solo.

Eglise Blenduk à Semarang. Spon toit est en forme de dôme.
L’église Blenduk a une apparence plutôt inhabituelle !

 

Bâtiment Jiraswara à Semarang
C’est maintenant le bâtiment d’une compagnie d’assurance, mais c’est avant tout un bâtiment à l’architecture particulière !

 

En face de la gare, il y a quelques maisons d’époque coloniale. Vous pouvez aussi aller voir le bâtiment Lawang Sewu, l’ancien siège de la compagnie des chemins de fer des Indes néerlandaises. Je n’y suis pas allé, on ne peut malheureusement pas tout faire !

Enfin, vous pouvez vous balader dans le quartier chinois, si  vous n’en avez pas encore assez vu. Il y a aussi la grande mosquée de Java central, Tugu Muda (un monument commémorant la lutte pour l’indépendance de la jeunesse indonésienne)… Mine de rien, Semarang a de quoi occuper ! J’y suis resté un jour et demi, la première matinée ayant été bien occupée par le trajet en train depuis Bandung.

Le lendemain, je suis parti pour Solo. Le mieux est d’y aller en train, c’est beaucoup moins cher (10.000 IDR), et d’acheter son billet à la gare. En effet, je pensais prendre le bus (un peu plus de 60.000 IDR, ce qui était l’option la moins chère) jusqu’à ce que mon amie de Solo me fasse découvrir l’existence de ce billet de train. Mon ami de Semarang ne le connaissait pas plus que moi ! Ne payez pas le billet beaucoup plus que 10.000 IDR !

 

Les temples de Candi Gedong Songo

 

Nous décidons de nous rendre ensuite à Candi Gedong Songo, un ensemble de temples hindous situés dans la campagne. La route est très vallonnée et nous mettons 45 minutes à atteindre les temples en scooter, situés sur les pentes d’un volcan. A l’entrée, il y a deux tarifs : un pour les locaux (8.000 IDR) et un pour les touristes (75.000 IDR)… Nous sommes arrivés tard et les temples ne sont pas à côté de l’entrée, ce qui fait que l’on ne pourra pas bien profiter de la visite. A vrai dire, je ne sais même pas si on aurait eu le temps de les atteindre et de revenir à l’entrée à temps… Une grande partie des temples est en ruine, seuls les principaux sont encore debout. Ils ont souvent été restaurés récemment.  Ce sont des petites versions de ce que sera Prambanan, construit peu de temps après.

J’ai quand même pris une photo de l’entrée, pour montrer que nous y sommes allés ! N’oubliez pas d’admirer le paysage. Même devant l’entrée, on dispose d’une vue très sympathique sur la plaine de Semarang.

L'entrée des temples de Candi Gedong Songo
Comme les temples sont discrets, il va falloir aller les chercher !

 

Un temple à Candi Gedong Songo sous la brûme
J’ai quand même demandé à mon pote de m’envoyer quelques photos pour que vous puissiez en profiter !

 

Pour conclure, Semarang est un petit passage en Chine tout en restant en Indonésie. Mon pote a été super sympa avec moi. Il devait m’héberger mais ce n’était finalement pas possible. J’ai donc eu le droit à l’hôtel, tous frais payés. C’était super dérangeant, j’attends qu’il vienne en France pour lui rendre la monnaie !

entrée des gorges du Todra

Se perdre dans les magnifiques vallées du Dadès et du Todra

Après les nombreuses kasbahs de l’article précédent, nous continuons notre visite de la vallée des mille kasbahs en découvrant cette fois deux éléments naturels : les gorges du Dadès et les gorges du Todra. Bien sûr, nous verrons aussi des kasbahs et nous nous intéresserons à l’environnement dans lequel ces deux merveilles de la nature se trouvent : palmeraie, montagne, ainsi qu’à la vie des habitants dans ces lieux. J’avais initialement prévu de parler de la vallée du Dadès dans…

Lire la suite Lire la suite

la kasbah amridil

Dans les montagnes sur la route des mille kasbahs

A partir de Ouarzazate et jusqu’à Er Rachidia en passant par la vallée du Dadès et la vallée du Todra, nous entrons dans ce qui est communément appelé la « route des mille kasbahs ». Nous allons donc nous lancer dans la découverte des kasbahs, ces constructions typiques du sud marocain. A Rabat, la kasbah des Oudayas était un quartier de plusieurs habitations, entouré d’un mur d’enceinte. Dans le sud marocain, une kasbah est un bâtiment, le plus souvent carré avec une…

Lire la suite Lire la suite

ksar d'aït ben haddou au lever du soleil

Voyage de Télouet à Ouarzazate : les kasbahs font leur cinéma

En quittant Marrakech, je me lance sur la route des mille kasbahs. La destination la plus évidente, à l’est, c’est Ouarzazate. Mais avant, un arrêt s’impose à Aït Ben Haddou et j’ajoute également un arrêt à Télouet. Le point commun entre tous ces lieux ? On y trouve des kasbahs, ces célèbres grandes maisons fortifiées du sud marocain. Ce ne sont que les premières, mais pas les moindres ! Entre la magnificence un peu perdue de la kasbah de Télouet, le village…

Lire la suite Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.